• contact@creadesigner.fr

Les règles de base du web design

Les règles de base du web design

Le webdesign répond aux besoins des visiteurs d’un site en facilitant leur navigation et leur lecture. Selon les règles, il est impératif de bien travailler les tons, de choisir méticuleusement les polices de caractères et bien d’autres.

 

1.       Choisir les bonnes couleurs

La première règle en matière de webdesign est de choisir les bonnes couleurs. Ces dernières véhiculent des messages et des émotions. Elles peaufinent l’image d’une entreprise du moment qu’elles soient bien sélectionnées. Il est alors fondamental de faire des recherches approfondies sur les connotations des tons. En fait, les nuances utilisées pour un e-commerce de jouets ne sont pas les mêmes que celles d’un site spécialisé en distribution de cosmétiques bio. Si le rouge et le jaune conviennent au premier, le second s’agrémente mieux avec du vert. Constituer une palette équilibrée et harmonieuse confère une ambiance douce, d’où l’intérêt de l’association des couleurs chaudes principales, secondaires et complémentaires. Par contre, pour montrer le dynamisme de son portail, il vaut mieux préférer des teintes diamétralement opposées sur le cercle chromatique, à l’exemple du jaune orangé et du violet bleuté.

 

2.       Le choix des polices de caractères et leurs tailles

L’un des éléments clés de la communication visuelle est le choix des polices de caractères. Le webdesigner doit pouvoir donner un cachet authentique au site à l’aide des « Serif ». Par ailleurs, pour un rendu plus fluide et plus lisible, il convient de faire l’impasse sur les empattements. L’idée est de rendre une page originale tout en assurant que son contenu textuel soit facile à déchiffrer. En tout cas, il est proscrit d’utiliser plus de 3 polices différentes sur un même site Web. Pour référence, les standards du web sont : « Arial et Verdana 12/13 pts ».

 

3.       Penser judicieusement à la navigation

En matière de webdesign, la conception d’arborescence passe avant la mise en place du menu. Il est nécessaire de bien organiser les pages de manière hiérarchique. Les sites Web recélant un bon nombre d’informations devront opter pour des rubriques s’affichant de façon interactive (menu déroulant). Cela concerne surtout les boutiques en ligne, les portails voyage et actualité. Par ailleurs, une page « long scrolling » ou une longue page divisée en catégories convient aux sites vitrines. Dans ce cas, des ancres de type « retour en haut » sont à mettre en avant sur le site pour offrir aux visiteurs un meilleur UX ou expérience utilisateur.

 

4.       Se soucier de la qualité des médias

Il est très important d’utiliser des médias d’une qualité irréprochable : vidéos, photos… En fait, le contenu textuel d’un site est malheureusement loin d’attirer l’attention de la plupart des visiteurs. Ils s’intéressent plutôt au lecteur ou à l’image en arrière-plan. Dans ce cas, il faut éviter de les faire fuir à travers une photographie brumeuse et insipide. Par contre, il n’est pas question d’ajouter des médias ultra-haute définition. Ces derniers risquent d’accroitre le temps de chargement des pages.

Pour que les internautes puissent rester plus longtemps sur un site, celui-ci doit être suffisamment aéré. Autrement dit, les contenus essentiels sont exclusivement à mettre en avant.

Ainsi, faites preuve d’authenticité en prenant vous-même les photos de vos locaux et votre personnel. Cela ne peut que jouer en votre faveur !

The Designer

Laissez votre message