• contact@creadesigner.fr

Archives de l’auteur

Les erreurs fatales dans le Web design

Des incohérences stylistiques, des photos floues, une musique de fond imposée… sont les ennemis du webdesign. Pourtant, certains font passer en second plan la cohérence du langage visuel et oublient même de rediriger leurs visiteurs vers la bonne page. Voici un guide pour apprendre à éviter ses erreurs.

 

1re erreur : les incohérences stylistiques

Une simple erreur typographique détériore l’aspect professionnel d’un site Web. Il est par exemple très désagréable de voir un ou deux titres d’onglets en minuscule au milieu d’autres en majuscule. Il n’est pas nécessaire d’être un webdesigner pour comprendre qu’un site doit refléter l’ensemble de la charte graphique. De ce fait, tous les éléments graphiques apparaissant sur les pages y compris les polices de caractères et les couleurs reflètent forcément l’identité de l’entreprise. Le cas échéant, le design paraîtra insignifiant, voire insipide.

 

2e erreur : une lisibilité qui laisse à désirer

Les visiteurs ne vont pas rester plus de trois secondes sur une page Web aux textes illisibles. Parmi eux, soit moins d’un tiers en moyenne s’intéresse surtout au contenu textuel. Il est du coup devenu une nécessité de faciliter la lecture. D’où l’importance de bien sélectionner les polices de caractères et de les mettre en valeur par des contrastes de couleurs.

 

3e erreur : ne pas passer en revue les liens internes et externes

Il n’y a rien de lassant pour un visiteur d’un site que d’aboutir à une page vide, ou de cliquer sur un lien cassé ou erroné. Il risque de fermer tout de suite l’onglet pour aller voir ailleurs. Cela n’est pas bon ni pour le référencement ni pour le commerce. Il est donc essentiel de bien orienter les lecteurs vers des sources pertinentes à chaque fois qu’ils appuient sur un bouton. Faire le ménage régulièrement dans toutes les connexions, ancrages et ne pas conduire l’internaute jusqu’à une publicité qui n’a rien à voir avec ce qu’il recherche sont des règles à respecter en termes de webdesign.

 

4e erreur : ne pas se soucier de la qualité des photos

Certains webdesigners se soucient vraiment de la qualité des photos qu’ils présentent sur un site, tandis que d’autres sont loin de s’en préoccuper. Cela est une véritable erreur, car une image pixélisée ou floue peut coûter très cher. La totalité du site perd de sa valeur par le simple fait qu’une photographie soit brumeuse. Les visiteurs ne seront pas attirés, surtout si c’est le produit en vente lui-même qui est mal représenté.Pour donner au portail un air « pro », il vaut mieux prendre soi-même ses photos et faire en sorte qu’elles soient de qualité irréprochable.

 

5e erreur : imposer votre goût musical

Partager sa passion via son site en imposant l’écoute d’AC/DC est une cause perdue. Le visiteur fermera tout de suite l’onglet de navigation, sans lire le contenu textuel. Il risque fort de se sentir importuné. Résultat, le projet n’aboutit pas au succès ! Il est donc judicieux de proposer un lecteur, plutôt que d’obliger les personnes à écouter un morceau qu’il peut ne pas apprécier.

The Designer

Création de sites web : pourquoi faire appel à un professionnel ?

Aujourd’hui, quelle que soit l’activité pratiquée, la création d’un site internet s’avère être une nécessité. Sans recourir au savoir-faire d’un expert, certains n’hésitent pas à s’engager eux-mêmes. En tout cas, si la conception ne présente aucune difficulté, rares sont ceux qui maîtrisent véritablement les règles de référencement ou de design. Pourtant, elles sont utiles pour assurer une meilleure visibilité sur le web. Il est alors préférable de confier les travaux à un expert.

 

Pour un design plus attrayant

Le professionnel s’occupera de la notoriété de votre société en procédant directement à la création de l’identité graphique. En collaborant avec les responsables artistiques, il garantira son originalité et son authenticité. Pour personnaliser le décor du site internet, il peut même mettre des images innovantes ; de quoi vous démarquer de vos concurrents.Ainsi, dès le premier regard, les internautes pourront s’informer sur les valeurs et les objectifs de votre société.

Connaissant toutes les techniques d’entretien, un professionnel n’hésitera pas à rendre votre site le plus attractif possible. En soignant correctement la couleur et la forme de l’interface, il assurera que les contenus soient faciles à lire. Séduits par ces derniers, les visiteurs n’auront pas de difficulté à mémoriser les images et les signes distinguant votre site.

Par ailleurs, si vous avez du mal à identifier les supports de communication idéals pour la promotion de votre page, laissez-vous orienter par un expert. Grâce à ses conseils, vos relations avec la clientèle s’amélioreront davantage. En effet, il choisira le document adéquat en fonction des situations.

 

Le référencement : une démarche incontournable

Pour assurer la visibilité de votre site internet, il est important de recourir à un spécialiste en référencement. En procédant ainsi, votre page web recevra un maximum de visiteurs, car cet expert fera en sorte de bien positionner votre site sur les moteurs de recherche. Pour cela, il analysera les mots clés essentiels à insérer dans vos contenus web. À première vue, entreprendre cette démarche parait simple, mais en réalité, cela requiert beaucoup de techniques dont seul un professionnel est à même de posséder.

La création d’un site internet doit suivre un processus bien précis. Avant le lancement officiel, il est important de penser au référencement naturel. Si certains internautes savent déjà ce qu’il faut faire, la plupart se sentent encore perdus.Avec l’aide d’une personne qualifiée, toutes les procédures seront suivies correctement. Ainsi, le site sera plus intéressant, ce qui accroîtra le nombre des visiteurs.

 

Bien connaitre les attentes des internautes

Avant le stade de création, il importe de connaitre les attentes du public. Dans tous les cas, un professionnel est à même de les identifier en effectuant des travaux de pré lancement. Grâce à cette méthode, les clients potentiels auront un aperçu du service ou des produits de la société même si le site n’est pas encore opérationnel. Pour les attirer encore plus, ils seront informés sur la date du lancement officiel de votre page web.

The Designer

Concevoir l’identité visuelle de son site: les démarches à suivre

L’identité visuelle d’une entreprise est créée suivant la charte graphique de l’entreprise. Mais avant la phase de conception, l’analyse des besoins du client est réellement indispensable. Elle permet de donner un sens à la valeur même de la firme. Le choix du support et la mise en place des éléments graphiques sont également des étapes à suivre minutieusement, pour favoriser l’identification rapide d’une marque. Zoom sur les démarches à respecter pour réussir à marquer l’esprit des clients sur le Web.

 

Phase d’analyse

Il est important de miser sur la simplicité, la cohérence, la pureté et la différenciation pour réussir à concevoir l’identité visuelle d’une entreprise. Dans un premier temps, il faut identifier les besoins du client. Cette phase d’analyse est importante,car elle permet de savoir davantage sur la position de la société. Elle précède l’étape de création pure, donc autant connaitre les aspirations du client et lui proposer quelque chose de spécifique. Pour aider le représentant de la firme à choisir, il convient d’apposer le logo sur des supports ;ainsi il optera facilement pour celui qui peut satisfaire ses attentes.

 

Création de l’identité visuelle

Après l’analyse des besoins de l’entreprise, il est possible d’entamer la phase de création du logotype. Ce dernier doit être simple, efficace et évocateur des valeurs de la société. Il est prévu s’adapter à n’importe quel type de format de tout support de communication et se décliner sous plusieurs coloris. Sa conception respecte la charte d’utilisation selon les médias choisis.

Les éléments constituant le logo tel que les polices de caractères, les jeux de couleurs, suivent la ligne graphique de la société. Cela est une excellente manière de garder la cohérence et peaufiner l’image de celle-ci.

 

Le choix des supports de communication

Il faut logiquement déployer l’identité visuelle sur les différents documents de correspondance de l’entreprise ou les supports de diffusions comme les cartes de visite, les enveloppes, le papier à en-tête…

Lorsque la charte graphique est bien appliquée selon la norme établie et que le choix des imprimés est arrêté, la communication visuelle peut véhiculer la stratégie de la société. Sachez qu’il est très important de rendre le logotype opposable sur tous les supports imaginables, au format minimal comme le timbre ou maximal comme les panneaux publicitaires.

 

Les supports Web

Outre les imprimés, il convient également de penser aux supports virtuels. Dans ce cas, il faut adapter l’identité visuelle aux besoins spécifiques du Web.Elle constitue une source d’inspiration des développeurs lors de leur conception d’une interface. De ce fait, il est nécessaire de bien sélectionner les couleurs à mettre en avant, au risque de créer des pages aux teintes médiocres et insipides.

Dans cette dernière étape, il est également important de respecter la charte graphique en bien plaçant le logo, les couleurs clés et autres éléments au bon endroit. Cette ligne est pensée pour permettre une identification rapide de la société par rapport à l’identité visuelle.

The Designer

Comment créer un logo accrocheur ?

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, la création d’un logo n’est pas simple. Il ne s’agit pas seulement de concevoir un visuel agréable, car chaque détail doit avoir un sens. Ainsi, bon nombre d’éléments entrent en ligne de compte avant de l’élaborer. Voici 6 conseils pour bien le réussir.

 

Misez sur la simplicité

Un bon logo doit être facile et rapide à comprendre.Beaucoup ont déjà compris que la simplicité reste un des défis à relever dans la conception d’un  logo.Si celui-ci est trop complexe, il traduit déjà une image négative de son propriétaire que ce soit une entreprise ou une association. Plus ce symbole est simple, plus il marquera  l’esprit des consommateurs. Toutefois, il convient toujours de songer au lien entre le produit et le logo. La célèbre virgule de Nike illustre parfaitement ces propos :la virgule est une représentation du mouvement et des ailes stylisée de Niké, déesse grecque de la victoire.

 

Soignez les formes

La forme de votre logo ne doit susciter aucune interprétation tendancieuse de la part des consommateurs. Si le graphisme est mal étudié, ces derniers risquent de voir votre symbole sous un autre angle. Bon nombre d’entreprises ont déjà vu leurs logos créer de la polémique au point qu’ils ont dû y apporter des modifications. De ce fait, il est convient d’analyser et d’anticiper la possibilité d’un double sens engendré par les formes elles-mêmes.

 

Créez votre propre typographie

Le choix des polices de caractères est un aspect essentiel dans la création graphique.  Il faut que les yeux des « lecteurs » y soient sensibilisés. Autrement, il est facile de supposer que les polices d’écritures ne jouent qu’un rôle accessoire dans la composition du logo en question.  Par ailleurs, il est préférable de ne pas utiliser plus de deux polices de caractères pour des raisons d’esthétisme et de cohérence.

 

Gardez la cohérence des couleurs

Si vous comptez employer plusieurs couleurs, choisissez toujours une plus dominante. Il est également recommandé d’utiliser au maximum trois tons différents. Par ailleurs, la combinaison des teintes mérite aussi une attention particulière. Certaines d’entre elles ne sont pas complémentaires. Les couleurs que vous privilégiez véhiculent déjà une image et surtout un message à propos de vos produits ou de votre marque. Ceci dit, le choix des couleurs n’est pas uniquement une question de goût, mais aussi d’efficacité.

 

Privilégiez un style atemporel

Certains professionnels comme une agence de communication ou un spécialiste du design peuvent parfois vous proposer un logo « tendance ». Sur le moment, ce dernier peut attirer l’attention du public cible, mais risque souvent de lasser celui-ci au fil du temps. Dans ce cas, le symbole ne tient pas longtemps et s’estompe avec le temps. Apportez ainsi une touche suffisamment authentique qui ne peut être datée. De plus, à force de vouloir trop chercher l’originalité, on risque parfois de la perdre. Il faut rester réaliste et penser à la pérennité de votre marque.

Pour renforcer la pertinence de votre identité visuelle, il est conseillé de choisir un élément qui pourra bien représenter votre activité. Si, par exemple, vous exercez dans le secteur de la vente de composants informatiques, optez pour un écran, une souris, un clavier comme logo.

The Designer

Comment choisir le type de site Web qui vous convient le mieux?

Il est important de choisir le type de site Web le plus adapté à ses besoins et à son activité. Une banque peut avoir un site institutionnel et un portail en même temps, tout comme la boutique pouvant disposer d’un e-commerce pour la vente des produits et d’un site événementiel pour leur lancement.

 

Le site vitrine

Le site vitrine est une sorte de carte de visite en ligne. Il expose toutes les informations concernant une entreprise. Il aide les internautes ou les clients à mieux connaitre les services ou les produits de la firme.  Il met à leur disposition les coordonnées des professionnels ou un formulaire de contact, via lequel il est possible de demander un devis sur une prestation ou un article. Ce type de site assure tout simplement la présence d’une marque sur la toile. Pour défier toute concurrence, il est nécessaire d’en avoir.Les supports Web supplémentaires tels que les newsletters et blogs constituent un réel atout pour un site vitrine.

 

Site institutionnel

Le site institutionnel présente certainement les valeurs d’une entreprise tout comme le site vitrine. Par contre,il s’agit d’un outil « marketing »à destination des investisseurs, des actionnaires, des partenaires ou de la presse. Il n’est pas élaboré pour l’ensemble des prospects et clients. Ce type de plateforme présente l’historique, l’organisation, les chiffres clés d’une société… Elle fournit exclusivement des informations financières comme le rapport annuel ou le cours en bourse.

 

L’e-commerce

Comme son nom l’indique, l’e-commerce est une plateforme dédiée à la mise en ligne des produits d’un marchand ou d’un fournisseur. C’est une sorte de boutique virtuelle, mais en même temps, il peut être utilisé pour la gestion de la comptabilité, l’étude commerciale, le service client… Ce site Web expose les tarifs, les descriptions complètes d’un article et les quantités disponibles. Il est par ailleurs possible de faire des analyses à partir d’outils spécialisés pour obtenir des statistiques sur le taux de rebond, le nombre d’acheteurs dans une zone géographique…Il devient alors facile de gérer ses finances et ses affaires au travers un site commerce.

 

Site mobile

Un site mobile est une version simplifiée spécialement mise au point pour les Smartphones et les tablettes. Il se charge plus rapidement qu’un site classique et offre une navigation facile même sur les supports tactiles. Toutefois, il est différent du site responsive design. Ce dernier est un site comme tous les autres, mais qui s’adapte à la taille de tous les écrans sur lesquels il s’affiche.

 

Site événementiel

Le site événementiel est spécialement créé pour informer d’une conférence, d’un lancement d’un nouveau produit ou des promotions. Il possède des pages d’inscription, de participation à un jeu-concours et des boutons de partage. Il est dans ce cas l’outil indispensable pour vos actions de communication.

 

Portail

Le portail est un site proposant un espace privé à ses utilisateurs. Il donne accès à divers fonctionnalités et services aux personnes qui se connectent sur la page dédiée. Ce type de site est surtout utilisé dans le secteur financier et assurance. Il a pour but de faciliter les échanges et les démarches dans le domaine mutualiste. Le client ou le prospect peut réaliser des demandes spécifiques, consulter son compte ou y apporter quelques modifications.

The Designer

Ce qu’il faut savoir sur la maintenance d’un site Internet

La maintenance d’un site Web conduit à un emplacement idéal dans les résultats de recherche de Google. Elle fidélise les lecteurs et les clients, tout en apportant une valeur ajoutée à l’entreprise.  Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce procédé, sa nécessité, ses avantages…

 

Pourquoi la maintenance d’un site est-elle nécessaire?

La maintenance d’un site Web est importante parce qu’elle mène un projet sur la toile vers le succès. Il s’agit d’un processus continu indispensable qu’il faut effectuer avec diligence. Que ce soit en termes de contenu ou de présentation, l’entretien d’un site requiert énormément d’attention. Ce procédé garantit la présence d’une entreprise en ligne et la valorisation de celle-ci. Ses pages Web ont besoin d’être rafraichies, sous peine de tomber dans les oubliettes.

Une mise à jour du contenu du site Web est de ce fait nécessaire. De plus, face à une vive concurrence, il est judicieux de se démarquer, d’apporter une touche de personnalisation et un aspect de modernité à sa boutique en ligne ou portail. Cette refonte est facilitée par les outils qui ne cessent de se développer (CMS).  Elle encourage les visiteurs à revenir sur la plateforme du moment qu’elle est réalisée avec soin.

La maintenance consiste aussi à publier des informations d’actualité, de créer de nouvelles pages et un contenu percutant pour faire évoluer les affaires et soigner l’image de l’entreprise.

 

Quels sont les avantages de la maintenance d’un site web ?

D’abord, une maintenance d’un site Web vise à fidéliser les lecteurs ou les clients.Le portail devient en conséquence une référence, du moins, s’il a bien été maintenu. Ce procédé permet également d’acquérir des backlinks, car il tient compte du référencement du site. En effet, un contenu de qualité est un signal positif envoyé à Google. Par conséquent, la page concernée a de fortes chances d’être mise en avant dans les résultats de recherche.

Ensuite, en se penchant sur le webdesign,en modernisant l’aspect du site et en rendant ses pages ergonomiques, les robots les crawle. Résultat, l’entreprise en ligne gagne en visibilité. Il est dès lors très intéressant d’assurer périodiquement la maintenance d’un site Web.

 

Qui effectue la refonte du site Web?

Il est tout à fait possible de s’engager soi-même dans la maintenance d’un site Web. Toutefois, l’idéal est de confier la tâche à un prestataire. Les personnes qui n’ont pas le temps d’actualiser le contenu de leur site ni d’assurer leur référencement peuvent faire appel à un professionnel ou à une agence Web. Il est important de s’assurer que les prestations soient bien couvertes par un contrat. Cela est un gage du sérieux et du professionnalisme du technicien.  Cet engagement peut être valable pour une période d’un an et renouvelable automatiquement pour la même durée. Dans le cadre de cette refonte, la mise à jour du contenu, le référencement et le webdesign du site seront assurés par le prestataire. Il est également en mesure de vous aider en cas de panne ou de cyberattaque.

The Designer

Bien choisir les couleurs de son site Internet

Le bon choix de couleur est un facteur clé de la réussite d’un projet. Un site Internet communique visuellement ses valeurs à travers les tons. En vue d’agrémenter sa plateforme, voici un guide pour bien choisir entre : jaune, rouge, vert, bleu…

Choisir les couleurs en fonction de l’ambiance souhaitée

L’ambiance générale d’un site Web est déterminée à partir de l’association des couleurs. Pour faire preuve de « dynamisme », il convient de choisir des tons complémentaires ou diamétralement opposés sur le cercle chromatique. Par exemple : du jaune orangé et du violet bleuté, du vert bleuté et du rouge orangé ou du jaune verdâtre et du rouge violacé.

À l’inverse, pour imprégner les visiteurs dans une atmosphère « douce », il faut jouer avec l’harmonie en utilisant des tons voisins, à l’instar du jaune verdâtre, vert, vert bleuté, bleu et violet bleuté. Plusieurs nuances analogues sont parfaites pour un effet apaisant.

Par ailleurs, pour attirer l’attention des internautes et susciter de fortes réactions émotionnelles de leur part, les couleurs chaudes sont à privilégier comme  le jaune, le jaune orangé, l’orange, le rouge orangé, le rouge et le rouge violacé.

Choisir une couleur selon sa connotation

Pour qu’un site fasse jeune et ait un aspect énergique, le jaune est la couleur à privilégier. Toutefois, il est important de l’utiliser avec modération de manière à ne pas donner à la plateforme un air médiocre et trop vif.

Le rouge peut surprendre les visiteurs. Mais tout comme le jaune, une touche de ce ton suffit amplement. Le cas échéant, il connote le danger, la violence, la colère et le feu, au lieu de symboliser l’amour, le mouvement et le désir.

Pour s’adresser à une population féminine, le rose va bien. Cette couleur est douce et non sujette à la brutalité.

En vue de se rendre crédible aux yeux de sa cible, il convient de sélectionner particulièrement le bleu. Ce dernier évoque la confiance, la sécurité et la qualité. Ainsi, il est utilisé par les professionnels juridiques, les médecins, les informaticiens… Il reste tout de même nécessaire de ne pas trop l’utiliser. Dans le cas contraire, il risque de rendre le site Web froid.

Le vert apporte un ressenti de calme et de zénitude aux internautes. Les portails voyage et santé sont très adaptés à ce ton. Par contre, il est déconseillé aux secteurs technologie et luxe.

Quand faut-il adopter le noir, le blanc et le gris ?

Les couleurs noir, blanc et gris s’associent parfaitement. Elles sont utilisées dans la haute technologie, le luxe, l’industrie… Le blanc s’adapte particulièrement à tous les types de sites Web. Par ailleurs, le noir peut paraitre macabre lorsqu’il en met plein la vue, loin du fait qu’il peut véhiculer l’élégance et l’énergie. Le gris dénote le professionnalisme et le pragmatisme. Toutefois, une plateforme trop grisâtre peut s’avérer être ennuyeuse.

Le mieux est de jongler avec les nuances tout en gardant à l’esprit, l’activité du site et les couleurs qui lui conviennent. Un SPA et un bijoutier peuvent par exemple utiliser le gris et le pâtissier peut stimuler l’appétit avec du marron pour rappeler le chocolat.

The Designer